Les étapes pour optimiser un site WordPress

Les étapes pour optimiser un site WordPress

19 août 2019 Non Par Lucie

Depuis un certain temps, quand on parle de publication, la première chose qui nous vient à l’esprit est WordPress. En effet, c’est surement le meilleur CMS pour publier un blog. Le WordPress a l’avantage d’être puissant et facile à utiliser. Cela dit, quel que soit votre niveau, que vous soyez un débutant ou un professionnel dans le domaine, vous pouvez utiliser cet outil. D’ailleurs, de nombreux sites ont été faits à partir de cet outil. En outre, en utilisant cet outil, vous avez aussi l’opportunité de créer des sites de différentes natures. Cependant, souhaitez-vous savoir comment optimiser un site sur WordPress pour avoir un maximum de clics ? Justement, c’est l’objet de cet article.

Vérifier la vitesse de WordPress

Avant toute chose, il est toujours bon de noter qu’aujourd’hui, la concurrence est bien rude. Chaque entreprise est de ce fait dans l’obligation de trouver ce petit détail qui fera la différence, afin de se démarquer et de séduire un grand nombre de clients.

Cependant, avoir un maximum de clics sur votre page est synonyme de succès. Mais pour y aboutir, il faut que votre site soit bien référencé. Comment y parvenir ? La première étape sera de vérifier la vitesse de WordPress, afin de connaitre si le site fonctionne à une vitesse normale ou non. Pour cela, il suffit de déterminer le temps de chargement du site.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser des outils en ligne comme Pingdom, GTmetrix ou YSlow. La bonne nouvelle, c’est que ces sites ne vérifient pas uniquement la vitesse du chargement, ils vous apportent également le maximum de conseils pour pallier le problème et améliorer la vitesse. La plupart du temps, vous devrez apporter une correction au niveau des fichiers CSS ou des poids des images.

Éliminer les plugins

Une autre méthode pour optimiser le site sur WordPress sera de se débarrasser des plugins. En fait, cela est dans le but d’accélérer le temps et la vitesse de chargement. En effet, les plugins présents sur le site et qui sont plutôt inutiles ne font que retarder le chargement. Du coup, pour éviter cela, mieux vaut les supprimer.

De prime abord, pensez à supprimer les doublons. Si vous constatez qu’il y a deux plugins ayant la même fonctionnalité sur votre site, pensez à celui qui est le plus gourmand en termes de ressources. Cependant, pour éviter une erreur, pensez à toujours demander une confirmation avant de supprimer le plugin.

Par ailleurs, il est également préférable de s’en débarrasser des extensions qui peuvent créer des barres de partage sur les réseaux sociaux. Tout simplement parce qu’ils pourront retarder le temps de chargement. Autrement dit, il vaut mieux opter pour les boutons simples.

Bien choisir la formule d’hébergement

Parfois négligé, il est bon de préciser que la moindre erreur dans le choix de la formule d’hébergement peut entrainer un impact négatif sur la vitesse de chargement. En ce sens, trois types d’hébergement sont proposés : l’hébergement mutualisé, l’hébergement dédié et l’hébergement virtuel.

La plupart du temps, on utilise l’hébergement mutualisé, en raison de sa simplicité et de son cout abordable. En fait, ce type d’hébergement, qui a comme principe de partager les ressources d’un même serveur avec plusieurs personnes, est spécialement fait pour les sites à trafic normal. Cependant, il est aussi bon de noter que si vous êtes un débutant dans le domaine, ce type d’hébergement vous simplifie bien la vie.

Diminuer la taille des images

Comme on le sait tous, les ressources consommées par les images sont importantes. Ainsi, pour accélérer le chargement de votre site, il est plus que nécessaire de réduire la taille de votre image. Fort heureusement, aujourd’hui, on peut utiliser plusieurs logiciels dont le plus connu est Photoshop. En ce qui concerne la réduction de la taille des images, cela peut s’effectuer soit en compressant, soit en changeant de format.

En ce qui concerne la compression des images, il vous suffit d’utiliser le TinyPNG (un outil en ligne à la disposition de tous) pour les fichiers JPEG et PNG.

Quant au changement de format, cela consiste à l’enregistrer sous un autre format. Si vous avez par exemple un format GIF, mieux vaut le changer en format JPEG ou PNG. En fait, ces derniers sont beaucoup moins lourds que le format GIF.

Compresser les fichiers CSS et JAVASCRIPT

Les fichiers CSS sont en fait les documents qui regroupent les informations relatives au design de votre site comme les couleurs, la police ainsi que les éléments décoratifs de la page. Les fichiers CSS ont de ce fait les mêmes fonctions que les balises HTML.

Bien évidemment, ces fichiers ainsi que les fichiers JAVASCRIPT sont indispensables pour votre site, mais sachez que leur taille peut entrainer des impacts sur le chargement de votre site. Raison pour laquelle il est plus que nécessaire de les compresser. Et ce n’est pas tout ! Pour un résultat impeccable, il est aussi important de combiner ces deux fichiers.

Cependant, avant de vous lancer à une quelconque opération, il faut tout d’abord vous assurer que cela n’aura pas d’impact sur l’affichage, sinon, tous les efforts seront perdus. En effet, en cas de doute, ou si vous êtes encore débutant dans le domaine, mieux vaut consulter l’avis d’un professionnel dans le domaine. En effet, il est le mieux placé pour compresser les fichiers CSS et JAVASCRIPT, tout en conservant la structure de votre site.